J’ai passé mon permis bateau en 10 jours! (16 au 26 mars)

J’ai passé mon permis bateau en 10 jours! (16 au 26 mars)

avril 21, 2019 1 Par Louan

À 16 ans, en pleine période scolaire, me préparant pour le bac de Français, et avec toutes mes autres activités à côté, comment ai-je trouvé le temps de passer mon permis bateau? On pourrait croire à première vue que je cherche à me vanter, pourtant c’est une question que j’ai beaucoup reçue ces derniers temps.

Il est tout à fait possible de passer son permis bateau en peu de temps avec un minimum de bonne volonté. Je vais t’imager mon propos en te racontant mon histoire. Prends un café et installe toi dans ton canapé, bonne lecture!

“Passer le permis bateau avec des amis, LA solution”

Je me suis inscrit le samedi 16 mars à l’école de voile de Trébeurden. Je m’étais arrangé avec Marine Lrx auparavant pour le passer en même temps qu’elle. À l’origine, l’objectif était de s’arranger pour les transports, mais avec un peu de recul, je peux dire que ça m’a énormément motivé à travailler. En effet, nous sommes très vite tombés dans la compétition, notre petit jeu était de faire moins de fautes que l’autre. Mais bon, Marine a majoritairement gagnée …

Nous avons opté pour la formation libre. Cette formule est très intéressante, elle est composé de 2 soirées de formation théorique (soit 6 heures environ) et d’un peu plus de 3 heures de formation pratique! Nous sommes donc équipés d’un livre de théorie et d’un autre livre contenant une quinzaine de tests.

Voilà le planning; il y a d’abord une soirée le lundi 18 de 18 à 21h, et puis une autre la veille de l’épreuve du permis bateau. Celle-ci, prévue le 26 mars, se déroule au centre d’examen du permis de conduire à Saint Brieuc! Les horaires peuvent paraître assez effrayant au premier regard, et en réalité, je l’étais un peu.

“Poser des questions, prendre ça comme un jeu”

Durant notre première soirée, nous rencontrons Christophe, notre instructeur qui va nous suivre et nous instruire jusqu’au jour de l’épreuve. Nous avons eu beaucoup de chances pour cette première soirée puisque nous n’étions que deux, cela nous a permis de poser un maximum de questions!

Le contenu des soirées est simple : des exercices, des exercices et encore des exercices. C’est le seul véritable moyen de mémoriser sur le long terme les règles de la mer.

Voilà comment sont organisées les séances d’exercices :

  • Dans un premier temps, nous faisons un test général avec 30 questions. Ceux-là sont du même type que ceux de la vraie épreuve. Ce test nous permet de voir ce qu’il faut travailler durant cette soirée.
  • Ensuite, nous faisons d’autres tests sur des thèmes plus spécifiques (généralement sur les voyants des bateaux). Christophe nous interroge et nous donnons les résultats à l’oral. L’objectif de cet exercice est d’approfondir ses connaissances sur des thèmes un peu plus complexes. C’est le moment de poser un maximum de questions, car c’est en s’intéressant que le cerveau enregistre l’information! De plus, ça te permettra de ne pas t’ennuyer !
  • Enfin, nous refaisons un test général pour voir à quel point nous avons progressé! Et bien entendu pour voir où nous en sommes.

Durant la deuxième soirée, qui se passe la veille de l’épreuve, c’est un peu le moment où on cherche à se bourrer le crane en faisant un maximum de test. Le but étant de faire le moins de fautes possible pour se rassurer pour l’épreuve!

>>> À VOIR AUSSI : LE PLANNING DE MUSCULATION POUR DEVENIR LE MEILLEUR À LA VOILE

“J’avoue ne pas avoir bossé plus d’une heure à la maison”

Que ce soit à la maison, dans le bus ou au lycée, je n’ai pas vraiment pris le temps d’approfondir mes connaissances. À tort ? Très certainement. En réalité, je pense intimement qu’en s’investissant et en restant concentré durant tout le long des soirées, on peut arriver à ne faire presque plus de fautes! Il faut aussi être régulier dans son travail pour pouvoir acquérir les connaissances sur le long terme.

Bien-sûr, je n’encourage personne à faire pareil que moi! C’est à toi de juger la quantité de travail à fournir en fonction de tes connaissances déjà acquises.

Le jour J : 26 mars 2019 au centre d’examen du permis de conduire de Saint Brieuc

Pour ce qui est de l’épreuve, ça se passe exactement comme au code. On se retrouve sur des sièges avec la petite télécommande et les questions défilent sur un mur. En réalité, voici ce qui est à retenir de cette épreuve :

  • Il y a 30 questions (pour 40 pour le code du permis voiture).
  • Pas plus de 5 erreurs pour réussir.
  • On laisse 20 secondes à partir du moment où l’interlocuteur a fini de lire la question et les différentes réponses proposées.
  • Il peut y avoir plusieurs réponses. En moyenne, il peut y avoir 2 ou 3 questions avec plusieurs réponses possibles.

Durant l’examen, je me suis dépêché pour rentrer en premier pour pouvoir me placer devant. Je conseille vivement de faire de même car au fond, il peut-être compliqué de voir certains détails sur les cartes ou autres.

Après 45 minutes de test, ceux qui n’ont pas réussi l’épreuve sont appelés en premier et on leur donne leur nombre de fautes. À ma plus grande surprise, il y a eu au moins 5 personnes sur une trentaine à ne pas l’avoir eu! J’ai entendu des 6, 7, 8 et 9 fautes! Comme quoi, ce n’est pas forcément simple pour tout le monde!

C’est à ce moment que l’on voit ses amis se lever et repartir triste, et même en pleurs pour certains! De quoi stresser davantage! Mais bon, comme tu peux t’en douter, j’ai finalement réussi l’épreuve, ainsi que Marine!


“L’épreuve pratique est un peu du bachotage, pour présenter certaines mesures de sécurité”

Dans le permis bateau, c’est bien l’épreuve théorique qui a été la plus angoissante! Pour l’épreuve pratique, on peut dire que 99.9% des personnes l’obtiennent, et cela sans trop de problèmes.

Cette épreuve pratique se passe en deux sessions de 2 heures(en réalité c’est normalement 3h30). La première session est dédiée à la découverte et à la prise en main du bateau (qui peut aller jusqu’à 21 nœuds)! Dans ces 2 heures nous avons vu comment :

  • maintenir un cap
  • faire des alignements avec deux repères (par devant et par derrière)
  • manœuvrer pour s’attacher à une bouée (arriver face au vent, etc)
  • rattraper un homme à la mer
  • faire des manœuvres dans le port (poussée vélique, etc)

Nous avons ensuite passé 2 autres heures évaluées. C’est le moment ou Christophe ne nous donne plus de conseils et nous demande de refaire les manœuvres découvertes précédemment. Bien entendu, tout s’est bien passé.

Je conseille de ne surtout pas se mettre de pression pour cette partie. Elle est construite de telle manière à ce que tout le monde puisse y arriver. Il faut bien entendu bien prendre en compte les conseils de l’instructeur. Cela peut aussi arriver de tomber sur un instructeur un peu virulent, pareil, tout le monde a le droit à l’erreur. L’instructeur remarquera que tu t’appliques et le prendra en compte.

Pour conclure, le permis bateau, c’est de l’eau…

Mais pas exactement! Le permis bateau côtier n’est pas le plus compliqué des permis. Le tout est de s’intéresser sur le sujet, la réussite sera assurée. Pour ceux qui n’ont jamais été aide-moniteur, voir moniteur et qui ont donc très peu de connaissances sur le sujet, il est tout à fait possible d’y arriver sans devoir détruire sa vie sociale et réviser jusqu’à en saigner des yeux.

Si tu as une quelconque question, tu peux la poser dans l’espace de commentaires sous cet article! Tu peux aussi la poser sur la page Facebook de Passion Voile, profites-en pour rejoindre la communauté des voileux passionnés.