BPJEPS et CQP AMV : Quelles différences ?

BPJEPS et CQP AMV : Quelles différences ?

juillet 18, 2018 0 Par Louan

Pour devenir moniteur de voile, il existe à ce jour beaucoup de diplômes tous assez ressemblant. Il faut savoir faire la différence. Les deux plus populaires actuellement sont le BPJEPS et CQP AMV. Cet article simplifie fortement les textes du ministère du sport et de la FFVoile pour les rendre plus accessible.

Quelles sont les différences entre le BPJEPS et CQP AMV ?

De manière générale, le diplôme BPJEPS s’adresse principalement à des passionnés de voile qui ont réellement envie d’apprendre leur passion à d’autres personnes :

Être moniteur BPJEPS c’est généralement pour ceux qui sont près à faire beaucoup d’heures sans être très bien payé, il peu par contre s’occuper des scolaires et donc travailler les jours de cours (pour gagner plus?). Julien Rolland, gérant de la Base Nautique de l’île Grande

Attention, je parle dans cet article du nouveau diplôme mis en place en 2018, réclamant désormais 4 Unités de compétences capitalisables avec 2 UCC complémentaires. Je m’appuie donc sur le texte officiel de la FFVoile. Il existe donc deux mentions différentes du diplôme :

  • mention “voile multi-supports jusqu’à 6 milles nautiques d’un abri” : c’est la principale mention qui sera choisie dans les écoles de voiles pour pouvoir apprendre à des stagiaires la navigation sur différents supports. Je m’appuie sur celui-ci dans mes textes ci-dessous.
  • mention  “voile croisière jusqu’à 200 milles nautiques d’un abri” : une mention permettant de gérer des flottilles à une grande distance de la base.

Comment on appelle un titulaire du BPJEPS ? Un animateur, un moniteur de voile, un éducateur sportif.

Quant au CQP AMV, il est assez populaire pour travailler en tant que saisonnier (l’été). Son nombre d’heures étant limité et ne pouvant pas encadrer des scolaires, le diplôme permet donc surtout de s’occuper des stagiaires d’été. À savoir qu’à partir de septembre 2018, le ministère du sport et la FFVoile ont décidé que les CQP AMV seront autorisé à encadrer des scolaires.

Comment on appelle un titulaire du CQP AMV ? Un assistant moniteur de voile, un moniteur professionnel assistant, mais on l’appelle plus communément moniteur de voile même si c’est en principe incorrect.

On peut dire dans des termes vulgaires que le BPJEPS est un diplôme supérieur au CQP AMV car c’est aussi un responsable technique qualifié (RTQ) et les titulaires du CQP AMV sont sous la responsabilité d’un RTQ donc d’un BPJEPS!

Tableau de comparaison

BPJEPS (mention voile multi-sports jusqu’à 6 milles nautiques d’un abri)
CQP AMV
Nombre d’heure sans limite fixée 500 max
Encadrement de scolaire? OUI NON (oui à partir de septembre 2018)
Jour de travail tous les jours hors période scolaire (vacances, mercredi après-midi, week-end) mais tous les jours à partir de septembre 2018
Unités de compétences capitalisables nécessaires
  1. encadrer tous publics dans tous lieux et dans toutes structures
  2. mettre en œuvre un projet d’animation s’inscrivant dans le projet de la structure
  3. conduire une séance, un cycle d’animation ou d’apprentissage dans le champ de la voile multi-supports
  4. mobiliser les techniques et activités associées (paddle, activités émergentes) pour mettre en œuvre une séance ou un cycle d’apprentissage

Plus d’informations

  1. sécuriser le contexte de la pratique
  2. favoriser le développement d’attitudes préventives chez les pratiquants
  3. permettre un temps de pratique maximal
  4. entretenir l’engagement des pratiquants
  5. intervenir pour accélérer les progrès des pratiquants
  6. Évaluer le niveau d’autonomie des pratiquants
Temps de formation 1 ou 2 ans dans des entreprises / société (possibilité de rémunération après un certain temps) 160 heures (théorie, pratique, examen)

Les points communs

Ces deux diplômes ont beau avoir de grandes différences, il existe quand même des points communs. En effet, les conditions d’accès aux deux diplômes sont identiques :

  • PSC1 (formation aux premiers secours)
  • le permis bateau
  • licence FFVoile
  • un niveau 5 FFvoile : “Naviguer de façon efficace et responsable” ou justifier sa participation à 4 régates dont deux grades 5B (voir sur sa fiche régatier)
  • attestation de natation : “Nager 100m et passer sous un obstacle de 1m de long”
  • certificat médical autorisant la pratique de la voile

Le BPJEPS et CQP AMV permettent tous les deux de devenir moniteur de voile, de s’assurer un salaire convenable (souvent plus élevé avec les BPJEPS car ils occupent deux postes : RTQ et moniteur).

Conclusion : Le quel des deux est le plus intéressant ?

Et bien, tout repose sur ce que tu recherches! Si tu es un vrai passionné de la voile, que tu souhaites devenir moniteur à l’année, le BPJEPS est pour toi!

Par contre, si tu recherches un petit boulot d’été, que tu aimes la voile voir que cela te passionne, tu peux passer le CQP AMV !

Si tu souhaites passer à l’acte et commencer ta formation BPJEPS et CQP AMV, rend toi sur les sites suivant : NEB formations; NB Concarneau; Les Glénans

Si tu as d’autres questions sur l’un de ces diplômes ou encore sur le site Passion Voile, n’hésite pas à me contacter par le biais de mes différents réseaux ou en passant par la fiche de contact.